Father & Son

Un héritage artistique, graphique et symbolik !

Notre studio, notre histoire...

Ancien gérant d’un Chicken Store, d’où le surnom, ce diplômé en architecture et paysage plaque tout pour s’adonner à son premier amour… le dessin.
Artiste philanthrope et philosophe, la richesse de la symbolique des rapports humains dans sa dimension psychologique et philosophique l’amène à créer son Tattoo Shop qu’il nommera : Symbolik Art.

Symbolique pour les raisons énoncées ci-dessus, et Art parce qu’il s’attachera pendant près de 20 années de pratique, de rencontres et d’échanges à démontrer que le tatouage est l’Art Ultime.
Et c’est tout naturellement qu’en voyant son paternel s’épanouir dans cette nouvelle philosophie de vie, que Vivian digne fils de son père, s’orientera peu à peu vers le graphisme dans tout son spectre créatif. Fin dessinateur inspiré par la culture Pop, cet enfant des 90’s a su mériter sa place au sein d’une affaire qu’on pourra désormais qualifier de familiale.

Chicken

«  Tattoo et support pour moi ne font qu’un et c’est pour cette raison que chaque oeuvre est unique et non pré-digérée. Je la veux à l’image de l’homme ou de la femme qui le porte. Il me semble alors indispensable qu’il y ait entre le client et moi-même, une discussion et un feeling. »

Notre expérience

Près de 20 ans au service de votre peau… si ça c’est pas de la dévotion…

Notre disponibilité

Nous sommes ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h, et Chicken fait quelques résidences chez Abraxas Paris ou Réunion… A vous de choisir !

Votre satisfaction

Notre bonheur : votre satisfaction ! C’est pourquoi il est primordial de bien préparer ensemble votre future tatouage, on prendra le temps qu’il faut !

Vivi

« J’aime dessiner depuis le jour où j’ai su tenir un crayon… J’ai appris la patience et l’écoute aux côtés du mentor qui me sert de père. J’aime réaliser des oeuvres originales, qui ne sont pas génériques. Mon père m’a transmis sa passion et sa perception du monde du tatouage, ce qui ne m’a pas empêché d’acquérir ma propre vision et mon identité visuelle, ma patte à moi ! »